Pour mener à bien votre projet de livre blanc

Christine Laugier

Livre blanc, conseils, rédaction

Loin de moi l'idée d'écrire un énième article pour vous expliquer ce qu'est un livre blanc et comment le rédiger. D'autres s'en chargent très bien.
Non ce que je souhaite faire ici, c'est plutôt vous faire part des bonnes pratiques que j'ai pu identifier et expérimenter en tant que rédactrice et qui, bien qu'indispensables, me semblent trop souvent ignorées.

TOUT LIVRE BLANC EST LE FRUIT D'UNE COLLABORATION

Ben oui, parce que pour qu'un livre blanc voie le jour, il est nécessaire que plusieurs bonnes fées se penchent sur son berceau. C'est en tout cas ce que j'ai constaté lors de mes missions de rédaction de ce type d'ouvrage.

Contrairement à ce que l'on imagine, un livre blanc n'est jamais le fruit du travail d'une seule personne.
Et dès que l'idée d'un livre blanc germe dans votre tête, sachez que vous devrez faire appel à divers spécialistes pour mener à bien, et au mieux, votre projet.

Pour commencer, identifiez au sein de votre entreprise le spécialiste du sujet traité par le futur livre blanc. Appuyez-vous sur son expertise pour lister avec lui les points essentiels qui devront être abordés et mis en avant. Ainsi aurez-vous l'assurance de proposer des contenus véritablement experts et intéressants pour vos lecteurs. Demandez-lui également de compiler pour vous des données chiffrées et des études officielles sur le sujet. En fin de projet, n'oubliez pas de lui faire valider le contenu produit.

Pour vous assurer une qualité d'écrit irréprochable, mettez-vous aussi en quête d'un.e rédacteur.trice professionnel.le car le niveau de qualité rédactionnelle du livre blanc sera le reflet du niveau d’expertise de votre entreprise. Alors autant mettre toutes les chances de votre côté !
Faites-lui part des moindres détails de votre projet. Plus il/elle disposera d'informations sur votre cible, sur votre objectif et sur votre secteur d'activité et plus il/elle sera en mesure de définir la ligne éditoriale adéquate et la structure appropriée à votre livre blanc. 

Enfin, pour mettre en valeur les contenus de votre livre blanc, n'hésitez pas à faire appel à un graphiste qui saura les mettre joliment en forme et leur appliquer votre charte graphique.



POUR QUE VOTRE LIVRE BLANC SORTE DU LOT

La première étape consiste bien sûr à choisir le bon sujet. Pour cela, je vous invite à changer de perspective : ne partez pas de vous, décentrez-vous et adoptez plutôt le point de vue de votre cible, cible que vous aurez soigneusement identifiée au préalable. 
Au lieu de partir des qualités de votre produit ou de votre service, identifiez les problèmes rencontrés par vos clients ou prospects et voyez quelles solutions peuvent leur apporter votre produit ou service.
C'est l'unique moyen de proposer un contenu adapté à leurs véritables besoins. Et donc d'intéresser, d'informer et de convaincre le lecteur de votre expertise.

Attention, il n'est pas question avec un livre blanc de promouvoir ouvertement un produit ou un service, mais bien d’informer. C'est pourquoi plus le ton éditorial sera objectif, plus l’information sera perçue comme qualitative. Toute la difficulté de l'exercice réside dans cet équilibre à trouver entre information et promotion car soyons clairs, in fine le but d'un livre blanc est bien de promouvoir !

Pensez également à organiser parfaitement son contenu et pour cela, échangez régulièrement avec votre rédacteur.trice jusqu'à trouver la bonne combinaison.
  • une introduction qui pose la problématique,
  • plusieurs chapitres qui s'enchainent clairement,
  • une conclusion qui donne envie au lecteur de vous contacter
  • et, sur la quatrième de couverture, une présentation succincte de votre offre et un call-to-action pour inciter le lecteur à vous contacter, pour un devis ou pour des informations complémentaires sur vos prestations.

Le tout sur 10 à 20 pages, agrémenté de titres et sous-titres percutants ainsi que de visuels attrayants. Sans oublier un ton fluide pour faciliter - et inciter à - la lecture.

À mi-parcours de la rédaction, je vous conseille de faire un point avec votre rédacteur.trice afin de valider le ton et la teneur du contenu produit et de lui suggérer les améliorations qui vous semblent nécessaires.
Dans la réalisation d'un livre blanc, l'important est d'installer et de maintenir tout au long du projet un dialogue ouvert avec chacun des intervenants.

Selon moi, la qualité d'un livre blanc dépend aussi beaucoup de la qualité de la collaboration entre ses différents contributeurs (experts, rédacteur, graphiste, responsable marketing).

Pour en savoir plus ou pour échanger sur votre projet de livre blanc, n'hésitez pas à me contacter !

Recent Articles

Share On